Dirlette en grève

Publié le par Caro

dangersign.jpg
La bonne nouvelle, c'est que je peux en profiter pour faire des teintures et broder.

Commenter cet article

evelyne 22/01/2010 09:33


hélas pas assez de grèvistes pour faire le poids...


mimi 21/01/2010 19:56


bé oui, vous avez raison, merci pour cette greve, pour nos enfants et petits enfants.


Amande60 21/01/2010 19:56


Tu as raison. Bonne teintouille. De toute façon, tu nj'as pas dû chômer, entre les préparations, les corrections et la manif.Biz @+


mamounette 21/01/2010 19:00


Alors tu as bien profité de ta journée?
Je n'ai pas fait grève car il y avait spectacle à l'école
Bisesbiz


titane 21/01/2010 16:00


Ce ne sont pas des vacances, vu que de toute façon on perd une journée de salaire. Peut-être que ça permet de se reposer et de respirer, et aussi de se poser des questions : pourquoi on fait ce
métier? doit-on tout accepter? Est-on fonctionnaire au sens "on dit oui à tout et on exécute" ou bien d'abord des éducateurs cherchant à aider les enfants à se construire au mieux?
"De l'abus"? je ne sais pas trop ce que ça veut dire. Le droit de grève, c'est un droit. Hélas, il est remis en question de plus en plus, surtout dans le privé, où parfois les conditions de travail
justifieraient pourtant de faire grève, au moins autant que pour la fonction publique.
Est-ce que vous voulez dire qu'on fait "trop souvent" la grève par rapport aux problèmes rencontrés? Ou bien qu'on fait la grève alors qu'on n'est pas réellement mécontent de sa situation? Dans ce
cas, je dirais que si on est prêt à perdre une journée de salaire pour une journée de repos, c'est qu'on doit être bien fatigué. Et c'est vrai que prof des écoles c'est un métier crevant. j'ai
travaillé dans le privé avant, en PME et dans une "grande entreprise", et je peux vous dire que je n'avais jamais été aussi épuisée quand arrivait le vendredi soir.
Alors, de l'abus... Je suis sceptique.