Anecdotes à Institland

Publié le par Caro

C'est l'histoire de 3 instits qui se sont décarcassées toute l'année pour monter un projet musique pour leurs élèves.

C'est l'histoire d'une intervenante en musique qui a continué gratuitement le projet en heures bénévoles, quand elle eut épuisé son quota d'heures.

C'est l'histoire de 87 gamins qui ont progressé petit à petit.

C'est l'histoire de 3 instits qui ont mené à bien leur projet jusqu'au bout, jusqu'au spectacle, le 29 juin, sans enquiquiner la dirlette avec la paperasse et en restant dans les clous, pile dans la légalité.


C'est l'histoire d'un horaire donné, et d'autorisations, pour que les enfants répètent le mardi et restent le soir avec les instits, jusqu'au spectacle (soit de 16h30 à 17h30...)

C'est l'histoire de parents bénévoles pour encadrer les gamins, dans les loges d'une VRAIE salle des fêtes, pour faire les vigiles à l'entrée de la salle des fêtes.

 

Et puis c'est l'histoire de parents qui n'ont pas compris (ou pas lu le mot) disant que le spectacle commençait à 17h30, que les portes seraient fermées à 17h40...

C'est l'histoire de parents qui ont tambouriné à la porte parce qu'ils sont arrivés à 17h45.

C'est l'histoire de portes fermées pour de vrai, à l'heure, avec police appelée, parce que des ados ont réussi à rentrer et que les instits craignaient pour la sécurité des enfants.

C'est l'histoire de l'Inspectrice, arrivée en retard, qui n'a pas pu rentrer et qui est revenue au 2ème spectacle, à 19h30...

C'est l'histoire de parents qui ont insulté les parents-bénévoles-vigiles qui "appliquaient bêtement les consignes".

C'est l'histoire de parents qui ont menacé de porter plainte pour séquestration d'enfants. (!)

C'est l'histoire de parents qui n'ont pas sû arriver à l'heure au spectacle de leur enfant (pas plus que tous les matins, en classe, d'ailleurs) et qui ont raté le spectacle.

 

Et vu leur mentalité, à ces quelques parents...

 

C'est bien fait!

 

Tant pis si ce n'est pas politiquement correct. C'est mon blog, après tout!

Publié dans humeurs d'école

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cathdragon 13/07/2010 19:44


il y a les spécialistes du retard..... cela leur servira-t-il de leçons ? cath


Caro 14/07/2010 10:09



Je verrai à la rentrée. Je récupéère les enfants dans la classe.



Giboulée50 06/07/2010 06:20


Merci pour ce récit!
Où est le respect?
C'est dur le bénévolat!
Le bénévole, , espèce en voie de disparition!


mimi17 05/07/2010 21:00


Yes ! je t'approuve.


chouppi 05/07/2010 19:16


un jour les parents qui n'ont jamais rien fait pour aider s'étonnerons qui a plus aucune actviter à l'école en dehors des heures de cours , et bien tu pouras leurs expliquer toutes les bêtises des
précédents et que c'est pour cela que ... , franchement parfois je me demande pourquoi l'on ne dois pas passer un permis pour être parent , car je trouve que certains exagère pour tout !
( je suis au courant je travail dans une école ) et je trouve cela triste de voir ces parents critiquer tout sur tout , quel tristesse
aller courage tu es en vacances , savoure , 1 moi sa passe trop vite lol
bisoux
chouppi


Françoise41400 05/07/2010 18:40


Il y en a qui ne savent pas se servir de leur intelligence et n'ont aucune notion du bénévolat. Certains parents résonnent comme un pot de chambre au .... (pardon !!), Quelle tristesse pour
certains et bravo aux autres qui laissent de leur temps pour rendre la vie agréable