Anecdotes à Institland

Publié le par Caro

Imaginons que chaque année, l'école élémentaire et l'école maternelle organisent une fête d'école.

Plus de 300 enfants, les parents, les cousins, les tontons, les mamies... Imaginons qu'il y ait environ 700 personnes.

700 personnes à nourrir.

700 personnes à abreuver.

700 personnes à distraire.

700 personnes à surveiller...

 

Imaginons qu'un mois et demi avant la fête, la dirlette reçoive un mot de l'association de parents, mot qui dit que bon, cette année, ils ont décidé de ne pas assurer l'organisation matérielle de la fête.

 

C'est à dire l'achat des boissons,

l'achat de la nourriture,

le stockage des boissons et de la nourriture,

la commande de tickets de tombola,

la tenue du barbecue,

le découpage des gâteaux,

la vente des boissons,

la vente de la nourriture,

la tenue du stand de remise des lots aux enfants,

la vente des tickets repas,

la vente des tickets jeux pour les enfants,

le nettoyage des barbecues,

etc, etc, etc...

 

Parallèlement à ça, les instits présentent un spectacle et assurent une expo d'arts plastiques. (avec encadrement et installation faite exclusivement par les instits)

Maternelle le matin, jeux et repas, puis spectacle de l'élémentaire, puis remise des dicos aux CM2 par un représentant de mairie, puis tirage de la tombola, puis rangement...

 

Presque spontanément, les instits ont décidé d'annuler la fête.

Les dicos seront remis à une autre date, les enfants joueront une après-midi en jeux coopératifs, et les instits sont submergés par les projets et spectacles, si bien qu'ils n'ont pas vraiment le temps ni l'envie de préparer les enfants à un médiocre spectacle fait au dernier moment. Les pectacles préparés dans les projets ne sont pas transposables sur un podium placé dehors.

La maternelle, qui entraine les élèves depuis janvier, maintient son spectacle, et les parents de maternelle vendront quiches et tartes.

 

Scandale, tollé, les parents décident de faire quand même quelque chose. De prolonger le repas des maternelles.

 

Oui, mais...

il faut une assurance.

il faut des parents volontaires.

il faut des parents qui assurent le nettoyage et le rangement.

il faut préciser dans le mot que TOUT l'argent sera versé à la maternelle.

il faut demander une autorisation d'utilisation des locaux.

il faut nommer un RESPONSABLE.

 

Et là, bizarrement, sur les quelques 300 parents que compte l'école élémentaire, il y a beaucoup moins de monde.

 

D'accord pour être présent, pas pour mettre la main à la pâte.

Publié dans humeurs d'école

Commenter cet article

annick 15/06/2010 23:25


Oui c'est partout pareil !!! mais il y a aussi de la reconnaissance ( mon petit homme a fait du bénévolat tte sa vie : école, kermesse, snsm, et là la semaine dernière il vient de partir pour un
dernier voyage,) et là je me suis rendue compte que sur la terre il n'y avait pas que des égoîstes !!! beaucoup, beaucoup de personnes sont venues l'accompagner.. donc voyez il ne faut jamais
désespérer.. la récompense ou le merci arrive un jour ou l'autre... et après tout ce que l'on a envie de faire il faut le faire de bon coeur, et l'essentiel c'est d'avoir su rendre service, et se
dire : " après tout, j'ai fait ce qu'il me semblait bon de faire, et basta pour tous ceux qui ne sont jamais satisfaits " -


mamounette 15/06/2010 23:04


ça sent le vécu et ça me rappelle bien des choses
allez courage encore 2 semaines et demi
bises


catherine 15/06/2010 22:42


Pour que ce ne soient pas toujours les mêmes qui fassent tout, dans l'école de 2 de mes enfants (qui est une petite école avec une classe et demie par niveau) ils demandent au parents d'aider 14
heures par an. Si l'on n'est pas en mesure de pouvoir le faire, ils demandent une participation financière. !4 heures, ça a l'air assez lourd, mais une sortie de classe compte déjà pour 3 heures.
Avec la kermesse et le concert de fin d'année, certains peuvent faire beaucoup plus. Ça marche trés bien. Tu devrais instaurer ça.


Cathdragon 15/06/2010 20:41


Et oui ! Je suis parent d'élèves et nous sommes 6 pour toute l'école à tout faire et tout organiser chaque année et tout au long de l'année... (accueil des nouveaux parents, vente de gâteaux,
organisation aux côté des enseignants de la chorale de fin d'année, apéro de fin d'année, bibliothèque, etc etc) et nous sommes épuisés et découragés... les parents de ton école sont peut être dans
ce cas là.... ne mettons pas tout le monde dans le même sac... les bonnes volontés ne sont malheureusement pas toujours récompensées.... cath


solange 15/06/2010 18:09


j'ai connu ça